« We won’t let you down » – Theodore, Paul et Gabriel

En 2012, le premier album, Please her, Please him de Theodore, Paul et Gabriel décoiffait la jeune scène musicale française. Le trio féminin soufflait en effet un vent de fraîcheur ! Trois ans plus tard, après plus de 150 dates de tournée, elles récidivent avec les ritournelles entêtantes de We won’t let you down (Belleville Music).

Envie de nouveauté et d’une dose de bonne heure ? Theodore, Paul et Gabriel congédie l’hiver, avec un peu d’avance certes mais avec une énergie qui fleure bon le printemps, tant dans les mélodies que dans leurs paroles enjouées et porteuses d’espoir. Les trois jeunes femmes rendent hommage à la pop avec des sonorités enlevées et résolument modernes.
Avec ce second (seulement) album le groupe fait montre d’une belle créativité, entre respect et inventivité, d’une vitalité et d’une légèreté réjouissantes, d’une maturité et d’une cohérence musicale presque surprenantes.
L’intimité du précédent album est un peu moins d’actualité, les tempos et sonorités rock et folk se frayent un chemin plus franc durant les quarante minutes de We won’t let you down. Et ce pour notre plus grand plaisir. Elles offrent à travers les dix titres de ce disque une énergie proche de celle d’un live. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre qu’elles l’ont écrit durant leur tournée. L’électricité de la scène s’est infiltrée dans leurs paroles, dans leurs notes et leur désir de transmettre leurs propres frissons. Conséquence directe ? Ne pas chanter avec Clémence Gabriel, Pauline Thomson et Louise Decouflé en écoutant (et en réécoutant) leur disque relève de l’impossible ! Plusieurs dates sont déjà annoncées. Cet opus, dans les bacs le 9 mars 2015, promet d’ores et déjà des scènes endiablées.